Haut de page

CLIC POUR VOIR
LA SUITE DU SEJOUR

BALADE A BONIFACIO



FOZZANO
LE VILLAGE
DE COLOMBA

La journée a commencé sous le soleil, avec un beau ciel bleu. Hélas, en fin de matinée, le temps s'est gâté, de violents orages ont éclaté. Nous avons donc décidé de rendre visite à Colomba dans son village natal à Fozzano.

Fozzano est un beau village de caractère qui est principalement connu au travers du roman de Prosper Mérimée, consacré à Colomba, retraçant la sanglante vendetta qui s'y est déroulée au début du XIXème siècle.

Ce village typiquement corse est aussi le village des Carabelli et des Durazzo qui s'opposèrent au début du XIXème siècle. En 1830, la dispute bat son plein et la famille Carabelli, menée par Colomba Bartoli ( née Carabelli ) se dresse plus que jamais contre ses ennemis. Le fils de Colomba, François Bartoli, est tué dans une embuscade en 1833. Cet acte, qui marque l'épopée de la vendetta, a un tel retentissement que les plus hautes autorités de l'île finissent par s'interposer entre les familles jusqu'à ce qu'elles renoncent à leur règlement de compte.

Après de nombreuses années de lutte, Colomba ne consentit à déposer les armes qu'avec la signature d'un traité de paix en présence de l'évêque et du préfet. A la mort de son mari, elle alla vivre chez sa fille à Olmeto où elle finit ses jours. Elle fut inhumée dans le tombeau familial qui se trouve à proximité de sa demeure à Fozzano et qui existe toujours. On voit encore les maisons avec leurs imposants murs de granit qui opposaient le clan des Durazzo( du quartier du haut ) à celui des Carabelli ( du quartier du bas ), auquel appartenait Colomba qui inspira Prosper Mérimée pour son roman.

Un circuit balisé nous a permis une visite complète du village. Le circuit débute à la place de la Funtanedda, grande fontaine datant de la fin du XIXème siècle. Des petites ruelles piétonnes conduisent à la "Casa Soprano" qui, comme son nom l'indique, se trouve dans le quartier du haut (Supranu ).Le passage du "Palazzu" mène à la "Torra Nova", maison forte qui marque la limite du quartier. On pénètre, par un étroit passage, dans le quartier du bas "Sotanu" où se trouve la "Torra Vechja", tour dans laquelle Colomba est née. Puis descendre vers sa maison et son tombeau.

On peut faire un détour par l'église qui abrite une chapelle du XVIIème siècle, récemment restaurée. Elle comporte diverses richesses dont la statue, en bois de figuier, de la Vierge avec l'enfant Jésus. En suivant la route adjacente, on arrive au petit hameau de Figaniella où débutent deux sentiers balisés qui conduisent à Santa Maria et sa belle église romane aux formes sobres et élégantes qui date du XIIème siècle.

Notre curiosité satisfaite sur l'histoire de Colomba, nous sommes revenus au départ du circuit à la buvette place de la Funtanedda déguster une "Colomba", bière blanche fabriquée en Corse. Sur l'étiquette de la bouteille, se trouve l'image de Colomba avec son air sévère, notre héroïne corse qui inspiration Prosper Mérimée... et les brasseurs.


MERCREDI 09/08/06

TEMPS : 29° les nuages étaient nombreux dès la fin de matinée et des orages ont éclaté. Après-midi agréable mais couvert.

CLIC POUR VOIR LES PHOTOS
CLIC REPERTOIRE PHOTOS
Veuillez me laisser vos impressions sur mon livre d'or
RETOUR PAGE INDEX CORSE

Temps de marche A/R : Visite d'une demi journée
Accès : Prendre la D 119 puis la D 19, conduisant de Sartène à Aullène.

La vie, vis la au jour le jour... Avec confiance, courage, optimisme et amour.
ICTON DU JOUR :
COLOMBA ROMAN DE PROSPER MERIME
PORTRAIT DE PROSPER MERIMEE PAR MATHILDE ODIER (1834)
C'est la nature Corse qui lui donne son goût unique par infusion délicate pendant la cuisson d'un mélange de myrtes, arbousiers, genévriers… et autres essences naturelles
« Colomba » Téléfilm réalisé par Laurent Jaoui.